Préambule :

Ce tutoriel a été réalisé par mes soins après lecture de l’excellent article : https://www.stang65.com/mustang-inner-fender-splash-shield/ et la réalisation de l’opération sur ma Mustang 1966.

Les Mustang sont équipés de boucliers antiprojections à l’avant et à l’arrière des roues avant.

Les caoutchoucs peuvent être :

  • Endommagés
  • Manquants
  • Dur et déformés

Il convient donc de les remplacer. Cette opération peut s’effectuer sans ôter l’aile.

Prérequis :

  • Acheter le kit de caoutchouc ou le kit de boucliers avec des caoutchoucs préinstallés
  • Lever la voiture en sécurité et ôter les roues avant

Outils nécessaires :

  • Clé/douilles de 3/8  pouce pour les boucliers
  • Clé de 21 pour les roues (ou autres selon votre Mustang)

Si vous avez acheté les caoutchoucs seuls, il vous faudra aussi :

  • Perceuse et mèche a métaux de 1.5mm
  • Marteau et cale en bois
  • Scotch de peintre
  • Pince longue ou pince coupante

Accessoirement :

  • Brosse métallique
  • Spatule en métal / pinceau
  • Blaxon/anti gravillon
  •  

Démontage

Il y a 4 boucliers anti-éclaboussures :1 devant et 1 derrière chaque roue avant.

Les boucliers avant sont fixes avec 3 boulons visibles.

Les boucliers arrière sont fixes avec 5 boulons pas forcements visibles sauf celui du bas.

Celui en haut est accessible par le compartiment moteur, juste devant le joint de capot :

Donc :

  • En bas : visible
  • Les trois suivant en remontant à l’intérieur de la lèvre
  • Le dernier en haut sous le capot.

Sur cette illustration du dos d’un bouclier, les joints sont déjà montes.

Une fois ôtés…. On obtient ça :

Un bon nettoyage s’impose…

Nettoyage / préparation des tôles 

Apres nettoyage, grattage et application d’une couche de Frameto (ou autre antirouille de votre choix) :

Dans mon cas, les tôles des boucliers sont en bon état, pas besoin de les changer. J’ai appliqué de l’antirouille sur les 2 côtés des boucliers avant, la face cachée des boucliers AR étant saine et propre.

La face cachée justement, est teinte dans la couleur d’origine de votre mustang, et théoriquement aura juste besoin d’un bon dépoussiérage si les joints ont fait leur travail. J’ai un peu gratté ici et là pour faire propre quand même.

J’ai aussi nettoyé les parois à l’arrière de la roue pour éliminer l’ancien anti-gravillons, vérifier l’absence de rouille, traiter et appliquer de l’anti-gravillons afin de repartir sur des bases saines.

Montage des nouveaux caoutchoucs

Les boucliers avant sont différents droite/gauche, celui cote passagère étant plus long. La photo ci-dessous le montre bien.

Je recommande de repercer les trous des agrafes d’origine avec la mèche de 1.5mm. Et éventuellement d’en préparer d’autres dans le cas ou celles d’origine soient très espacées.

Comptez combien d’agrafes étaient installées à l’origine et combien sont fournies et vous saurez combien vous pouvez en rajouter. Gardez-en 5ou 6 de cote, nous y reviendront.

Vous pouvez aussi vérifier que les emplacements des agrafes ne soient pas trop prêts du pli de tôle, dans ce cas, repercer correctement :

Au dos des boucliers (donc la face a l’avant de la voiture), on positionne le nouveau caoutchouc et on le maintien avec du scotch contre le pli de tôle (comparez avec la photo ci-dessus pour comprendre) :

Retournez la pièce, insérez l’agrafe délicatement en la pinçant un peu, puis avec un marteau, faites-la traverser le caoutchouc. Vous pouvez ensuite retourner le bouclier et fermer l’agrafe.

Continuez….

Une fois les 2 boucliers avant finis, vous pouvez passer aux boucliers arrière. Ceux-ci on la particularité d’avoir des caoutchoucs en 2 parties. Une verticale et une horizontale. Pour la partie verticale, on procède comme pour les boucliers avant. On aligne le joint sur le pli de tôle au dos (cote peint), on pré-perce, on attache l’agrafe.

Le caoutchouc horizontal est un peu différent. Si on suit le pli de tôle, l’extrémité cote moteur ne peut être fixée et donc ne protègera pas des éclaboussures. Il faut donc s’adapter et il faudra repercer, et c’est la que nous allons utiliser de 2 agrafes qui n’étaient pas présentes à l’origine, et donc on utilise les agrafes mise de cote dans notre inventaire.

Une fois les 2 boucliers arrière finis, on réinstalle le tout !

Il ne reste plus qu’à :

  • Vérifier que les joints soient bien en place
  • Passer un peu d’antirouille sur les agrafes
  • Mettre de l’anti-gravillon sur les tôles arrière (il n’y en avait pas sur les miennes…) et éventuellement sur celles devant…
  • Protéger la jointures des tôles avec de l’anti-gravillon ou un produit de votre choix
  • Remonter les roues

Allez, une dernière une fois l’antigravillon passé sur les tôles :

Toutes les photos de ce tutoriel sont dispo en résolution originale à l’adresse suivante :https://photos.app.goo.gl/KdXNSBREt4hcsLiW7


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *