Episode 2 : Le démarreur fonctionne mais le moteur ne démarre pas

Vérifier la présence d’essence dans le carburateur.

  1. Enlever le filtre à air et faire bouger le papillon de gaz. L’essence doit couler dans les corps.
  2. Si ce n’est pas le cas, vérifier la présence d’essence dans les cuves ? Si présence d’essence, défaut de pompe d’accélération.
  3. Il n’y a pas d’essence dans les cuves, ya t-il de l’essence dans le réservoir ? Ne rigolez pas cela arrive très souvent.
  4. Il y a de l’essence dans le réservoir ! Déconnecter la durite d’essence du carburateur et la mettre dans une bouteille, après un coup de démarreur l’essence doit couler .

Il n’y a pas d’essence qui arrive, vérifier la pompe à essence ou une durite pincée. Vérifier les durites entre le réservoir et la pompe (débris, durites abimées ou pincées.

Il y a de l’essence ! Vérifier votre allumage.

  1. En premier vérifier la présence d’une étincelle aux bougies. Il faut démonter une bougie et plaquer le corps sur le moteur (masse) fil branché. Mettre un coup de démarreur (à 2 c’est mieux), les étincelles sont visibles (attention au coup de jus dans les doigts).
  2. Il n’y a pas d’étincelle ! Enlever le chapeau de distributeur, inspecter les contacts dans le chapeau ainsi que les vis platinées. Écart entre les points, capot de distributeur fissuré ou rotor endommagé.
    Le condensateur peut aussi être HS, vérifier celui-ci, il suffit de brancher un multi-mètre à ses bornes, se positionner sur « ohm » ou le signe « oméga » à 1000 ou 1k et lire la valeur. Refaire 4 ou 5 fois la manip. Si la valeur reste identique … Ce n’est pas lui ! Si la valeur change alors … faut le changer aussi !
  3. S’il n’y a pas d’étincelle et que vous avez inspecté le distributeur, vérifiez que le pôle positif (+) de la bobine d’allumage est alimenté et que le contacteur d’allumage est en position « ON ». Ensuite, vérifier la puissance à la borne positive de la bobine tout en démarrant le moteur (multimètre).
  4. S’il y a du courant à la borne positive mais pas d’étincelle au niveau du faisceau secondaire, suspectez la bobine d’allumage.
  5. Si la borne positive de la bobine n’est pas alimentée avec le contact mis et lors du démarrage, suspectez le contacteur d’allumage ou son câble de résistance.
  6. S’il n’y a pas de courant à la borne positive alors que le contacteur d’allumage est en mode « démarrage », vérifier l’alimentation à la borne « I » du solénoïde du démarreur. « I » est ce qui alimente complètement la bobine d’allumage avec du 12 volts au démarrage.

S’il y a des étincelles et du carburant, voici d’autres éléments à vérifier.

  1. Le moteur démarre-t-il normalement ou ne démarre-t-il pas de manière inégale (comme si une bougie avait été retirée ou défectueuse)
  2. Si le démarrage est irrégulier, vérifier la compression. La compression doit être égale sur tous les cylindres. Une compression inhabituellement faible sur un ou plusieurs cylindres indique un problème mécanique grave : segments, un arbre à cames, un joint de culasse endommagé, une culasse ou un bloc fissuré ou un piston endommagé.
  3. En cas d’échec du calage d’allumage, vous entendrez un déclic révélateur ainsi qu’une séquence de démarrage inhabituelle. Arrêtez immédiatement pour éviter d’endommager le moteur. Parfois, il y a aussi des ratés par le système d’admission ou d’échappement.

Prochaine bricole du vendredi : « Le moteur démarre mais tourne mal »

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *